Soumettre une contribution

 

1. SOUMETTRE UNE CONTRIBUTION POUR LA REVUE

La Revue Internationale d’Intelligence Économique s’intéresse aux différents volets du concept de l’IE :

  • Environnement international et compétitivité ;
  • Protection du patrimoine informationnel ;
  • Management de l’information et gestion de la connaissance (veille, investigation et Knowledge management) ;
  • Influence et contre-influence.

Sur tous ces sujets, des articles peuvent être proposés au comité de lecture à n’importe quel moment de l’année. Les appels à communication sont disponibles ci-après. Nous invitons nos auteurs à se référer aux consignes de rédaction de la R2IE afin d’éviter de trop nombreuses navettes.

Les auteurs peuvent également nous soumettre leurs propositions de contribution en vue d’une publication dans notre série « Les publications numériques de la R2IE ».

IMPORTANT : nous prions les auteurs de bien vouloir prendre connaissance des consignes de rédaction et des conditions de publications. Les propositions de communication sont à adresser à Christian Marcon ou Benjamin Dreveton, co-rédacteurs en chef à l’adresse : redaction.r2ie@gmail.com

La Revue Internationale d’Intelligence Économique est une revue académique observant des critères de publication scientifiques rigoureux (double lecture en aveugle). La rédaction se réserve le droit d’adresser un refus non motivé aux auteurs ne respectant pas les consignes de rédaction.

ATTENTION :
L’auteur doit fournir deux versions de son article :
– la version complète contiendra les éléments de paratexte : titre, auteur(s) et institution(s), bref résumé, 5 à 7 mots-clés.
– la version anonyme comportera le titre, ainsi que l’article anonymisé.

2. SOUMETTRE UNE CONTRIBUTION POUR LES PUBLICATIONS NUMÉRIQUES

La R2IE ouvre son site web à quatre nouveaux types de textes qui sont proposés en complément des articles publiés dans les numéros réguliers de la revue.

  • Des notes de réflexion d’auteurs, académiques ou professionnels, qui souhaitent mettre leurs analyses à la disposition de la communauté scientifique de l’intelligence économique dans un format différent, ou qui considèrent n’avoir pas la matière à écrire un article complet au sens académique usuel du terme. La R2IE explique son choix de publier pour chaque texte.
  • Des recensions d’ouvrages relativement courtes offertes aux internautes de la communauté scientifique de l’intelligence économique, aussi bien pour des ouvrages scientifiques que pour des ouvrages professionnels. Les enseignants-chercheurs en intelligence économique sont invités à proposer ce type de travail à leurs doctorants et étudiants de deuxième cycle. Ils cautionnent scientifiquement les recensions envoyées à la revue pour publication.
  • Des résumés de thèses, envoyés par les docteurs après soutenance, sous la responsabilité du directeur de thèse, afin de donner à connaître les grandes lignes du travail d’ampleur qu’ils viennent de réaliser et d’attirer l’attention des chercheurs et professionnels sur celui-ci.
  • Des présentations de pratiques innovantes proposées par des professionnels qui souhaitent introduire ces pratiques dans le champ de réflexion des praticiens et enseignants-chercheurs et susciter, par ce moyen, leur prise en compte dans le champ de la recherche.

La R2IE est seule habilitée à décider de publier ou non les textes qui lui sont soumis.

 

Consignes pour la propositions de publications numériques

Notes de réflexion : les notes de réflexions peuvent être soumises par des académiques aussi bien que par des professionnels. Ce sont des textes originaux (non publiés antérieurement sur un blog, par exemple) qui visent à partager des analyses, des retours d’expérience, des réflexions de fond… Afin d’assurer à ses lecteurs la qualité du propos publié, une lecture de la note de réflexion est faite par l’équipe de rédaction, qui peut faire des recommandations à l’auteur avant publication. Les exercices d’autopromotion ou de proposition de services sont systématiquement rejetés ; les textes dont le propos est sans lien avec la raison d’être d’une revue académique (attaques ad hominem, pamphlet, discours politique…) le sont également. Les notes de réflexion publiées sont signées par leurs auteurs, qui mentionnent leur fonction et une adresse email pour contact. La R2IE accompagne la note de réflexion de quelques lignes qui expliquent son choix de publier le texte.

Recensions d’ouvrages : les recensions d’ouvrages nourrissent l’envie de lire les publications, en signalent la parution à la communauté scientifique et constituent une aide à l’entrée dans le document. A ce titre, elles ont leur place dans la revue ou sur le site, selon l’ampleur de la recension réalisée. Les enseignants-chercheurs sont invités à proposer à la revue des recensions d’ouvrages qui seront publiées dans la revue ou sur le site, selon le cas. Ils sont aussi invités à faire réaliser des recensions d’ouvrages par leurs doctorants ou étudiants de second cycle en vue de leur publication numérique, s’agissant d’un exercice utile à tous, formateur et incitatif à une lecture approfondie à ce niveau de formation. La R2IE choisit les recensions qu’elle publie. Les recensions ne peuvent excéder quelques pages. Elles sont signées par leurs auteurs et, lorsqu’il s’agit de travaux d’étudiants, cautionnées par l’enseignant-chercheur qui les a encadrés dans ce travail.

Résumés de thèse : un résumé de thèse n’est pas en soi un article de recherche ; pour ce motif, il n’entre pas dans le champ de publication régulier de la revue. En revanche, il est utile pour la communauté des chercheurs de prendre connaissance du résumé d’une thèse soutenue pour, selon le cas, solliciter l’auteur pour une présentation de son travail, savoir s’il est pertinent d’entrer plus complètement dans la thèse, intégrer les connaissances nouvelles générées par la thèse dans ses propres travaux… Les docteurs sont invités à adresser à la R2IE un résumé de leur thèse de quelques pages en vue de publication numérique par la revue. La revue demande au directeur de la thèse de prendre connaissance du résumé et d’attester qu’il expose fidèlement le travail et les conclusions du travail réalisé par le nouveau docteur. La R2IE se réserve le droit de ne pas publier un résumé de thèse qui serait surtout, à l’évidence, un exercice d’autopromotion de son auteur. C’est bien l’apport scientifique de la thèse qui doit être exposé à la communauté scientifique.

Pratiques innovantes : les professionnels de l’intelligence économique sont invités à présenter dans les Publications numériques de la R2IE des pratiques innovantes qu’ils mettent en œuvre afin d’enrichir les connaissances de la communauté scientifique et de l’inciter à inclure ces pratiques dans ses recherches et illustrations. Les pratiques innovantes doivent être présentées de telle manière que le lecteur en comprenne le fondement, les principaux caractères innovants et les apports. Elles doivent donc adopter un style descriptif et explicatif. S’il est légitime que l’auteur de la présentation en attende une reconnaissance, le texte ne peut pas être un simple truchement de prospection commerciale.

Les propositions de publications numériques sont à adresser à Christian Marcon ou Benjamin Dreveton, co-rédacteurs en chef à l’adresse : redaction.r2ie@gmail.com
Publicités